Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le phénomène Flammes Jumelles fait de plus en plus parler de lui. Ce qui est décrit de ce parcours peut aider, autant qu'il peut enfermer. C'est pourquoi j'ai eu envie de mettre mon grain de sel de psy pour offrir ce que j'aurais aimé trouver, pour décortiquer tout cela et aider à avancer vers un mieux-être, individuel et (peut-être) conjugal. Un pont entre le psy et l'énergétique qui pourra, finalement, profiter à tous ceux qui se sentent mal dans leur couple, qu'ils se reconnaissent dans les Flammes Jumelles ou pas. Du moins c'est ce que je leur souhaite de tout coeur.

Décrypte la comm' - 5

Décrypte la comm' - 5

[Sur quoi dominez-vous votre Autre ?]



« La communication est soi symétrique, soit complémentaire »

 

Une relation complémentaire, c’est une relation inégale : un boss et son employé, un prof et son élève par exemple. Ce n’est ni bien ni mal, c’est comme ça, c’est acté. Cela ne signifie pas que l’un sera un bourreau et l’autre une victime, cela se passe la plupart du temps dans le respect. Mais, officiellement, l’un a l’ascendant sur l’autre.

 


Dans un couple, on est dans une relation et donc une communication symétrique.
Normalement.


C’est probablement l’axiome dont il est plus difficile de prendre conscience pour soi-même.

 


Car bien sûr, symétrie ne veut pas dire égalité en tous points, cela ne signifie pas non plus que nous devions être identiques. Les complémentarités sont normales, saines, évidentes, aidantes… A condition qu’au final toutes ces complémentarités donnent un truc équilibré chez l’un et l’autre.


L’un va aimer s’occuper de la compta quand l’autre préfère s’occuper des devoirs des enfants, l’un aimera sortir et s’occupera des courses, quand l’autre sera plus fort pour trouver des solutions aux problèmes de la maison, l’un sera plus à l’aise à l’extérieur, quand l’autre mettra à l’aise ceux qui vienne chez lui, l’un sera intello, l’autre manuel… On peut tout imaginer. Je suis certaine que vous avez repéré, déjà, les complémentarités qui vous concernent. Tout ça est génial, cela fait la richesse des couples, cela fait qu’on peut s’en sortir ensemble dans le monde…


A condition de ne pas le voir comme une possibilité d’avoir l’ascendant sur l’autre.
A condition que mes forces ne deviennent pas mes armes pour me protéger de mes blessures, parce qu’il y a de fortes chances que je le fasse contre mon autre.
Malgré moi, bien sûr.

 



Pour vous aider à y voir clair, réfléchissez quelques minutes à ce que sont vos forces. Ce qui vous distingue, positivement, de votre autre.


Par exemple, vous parlez super bien (que ce soit de vos idées, que ce soit de vos émotions…), alors que votre autre a plus de mal à transformer ses ressentis en mots, ou argumenter sur ses idées.
Par exemple, vous socialisez vraiment facilement, alors que votre autre serait plutôt intraverti.
Par exemple, vous savez très bien ce que vous voulez, alors que votre autre serait plus indécis.


Souvenez-vous : votre autre vous a-t-il déjà reproché ce trait de votre personnalité ? Vous a-t-il déjà dit que c’était injuste d’avoir cette force parce qu’il ne pouvait pas lutter contre vous ?


Alors il y a des chances que vous ayez utilisé cette force pour prendre l’ascendant.

 

Est-ce que vous souhaitez réellement ?

Qu’essayez-vous de protéger ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article